vol28

HMA N°28 – Saint-Martin-aux-Bois (Oise) Histoire et archéologie d’une abbaye de chanoines de saint Augustin (XIe -XVIIIe siècles)

Textes réunis par Kristiane Lemé-Hébuterne (EA TRAME, Stalles de Picardie)

 

Volume n° 28 – Année 2015
(Volume de 272 pages)

Prix : 25€

Description du Produit

Textes réunis par Kristiane Lemé-Hébuterne (EA TRAME, Stalles de Picardie)
Situé au milieu du Plateau picard, le petit village de Saint-Martin-aux-Bois (dont la population n’atteint pas même les trois cents habitants) accueille depuis trois ans des chercheurs, débutants et confirmés, venant de l’Université de Picardie Jules Verne, mais aussi d’universités plus lointaines, voire étrangères. Rassembler ainsi, chaque année, au mois de mai, de tels érudits pour une journée d’étude et trouver un public attentif et curieux pour les écouter, relevait de la gageure ! C’est le parti qui a été tenté en 2012 pour la première fois, et qui se poursuit chaque année… L’objet de ces journées est bien sûr l’abbaye qui s’est installée ici à la fin du XIe siècle et qui a accueilli jusqu’à la fin du XVIIIe siècle des chanoines suivant la règle de saint Augustin. De cette abbaye, il subsiste peu de choses : l’église et un bâtiment au nom intriguant, le Galata, vraisemblablement destiné à l’accueil. Peu de choses, certes, mais quelles choses !
Une église incomplète dont les dimensions pourraient presque se comparer à celles de certaines cathédrales : vingt-cinq mètres de hauteur sous voûte, trente-et-un mètres de long. Une église dont la construction et l’architecture ont été particulièrement soignées, dont le mobilier, malgré les destructions et vols subis au fil des siècles, témoigne de la richesse de l’abbaye, mais aussi du goût des chanoines et abbés. Pourtant, ni l’église ni le Galata n’ont fait l’objet jusqu’à présent d’études approfondies.
L’absence d’archives est souvent invoquée pour justifier l’absence de recherches.
Grâce à l’appui de l’Université de Picardie Jules Verne, à l’aide de la commune, l’association Stalles de Picardie s’est lancée dans une folle entreprise : par l’organisation de ces journées d’étude, montrer que la recherche est possible, qu’elle enrichit les connaissances et que cela intéresse non seulement les chercheurs mais aussi un public. Le présent volume rassemble les travaux des trois premières journées d’étude (2012 à 2014) qui ont permis d’avancer dans la connaissance de l’abbaye et de ses bâtiments.

Au sommaire du volume :
. Avant-propos de Joël Schwerdroffer.
. Kristiane Lemé-Hébuterne, « Remerciements » et « Introduction ».
. Kristiane Lemé-Hébuterne, « L’abbaye augustinienne de Saint-Martin-aux-Bois. État de la question ».
. Blaise Pichon, « L’occupation du sol durant l’Antiquité dans la région de Ruricourt ».
. Pascal Montaubin, « Les chanoines réguliers aux IXe-XIIIe siècles : présentation générale pour contextualiser le monastère de Saint-Martin de Ruricourt / aux-Bois ».
. Marie-Claude Dinet-Lecomte, « Les chanoines à l’époque moderne : bilan des recherches ».
. Anthony Petit, « Le réseau prioral de Saint-Martin-aux-Bois au Moyen Âge ».
. Sofiane Abdi, « Le réseau paroissial de l’abbaye de Saint-Martin-aux-Bois (XIe-XVIesiècles) ».
. Arnaud Espel, « La guerre franco-bourguignonne, frein à la reconstruction de l’abbaye de Saint-Martin-aux-Bois ».
. Delphine Lemire, « Matériau, outillage et taille de la pierre : le cas de l’abbaye de Saint-Martin-aux-Bois ».
. Frans Doperé, « La pierre comme témoin privilégié des chantiers successifs de l’abbaye de Saint-Martin-aux-Bois ».
. Frans Doperé, « Proposition d’une chronologie relative des constructions médiévales de l’abbaye de Saint-Martin-aux-Bois sur la base des techniques de taille des pierres et de leur mise en œuvre ».
. Sabine Racinet, « Le Galata. État des lieux ».
. Mathilde Gardeux, « Étude du bâti du « Galata » : un premier état des recherches archéologiques ».
. Philippe Racinet, « Bilan et perspectives, pour une archéologie du site de Saint-Martin-aux-Bois ».
. Emma Bencteux, « La chaire à prêcher de Saint-Martin-aux-Bois, comparaison avec quelques autres chaires du Beauvaisis. Étude stylistique et décorative ».
. Kristiane Lemé-Hébuterne, « Hypothèses de reconstitution de l’ensemble de stalles de Saint-Martin-aux-Bois à partir de quelques observations techniques ».
. Julie Colaye et Richard Jonvel, « Histoire et archéologie du prieuré victorin de Bray-sur-Aunette (Oise) ».
. Philippe Racinet, « Conclusions ».

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis “HMA N°28 – Saint-Martin-aux-Bois (Oise) Histoire et archéologie d’une abbaye de chanoines de saint Augustin (XIe -XVIIIe siècles)”